Jancovici – Sciences Po 32 : la fusion, une solution alternative à la fission envisageable ?

La fusion pourrait-elle être, une alternative à la fission si les ENR et les énergies fossiles ne sont pas viables ? Elle demande de créer un plasma, donc de dépenser d’abord énormément d’énergie. Et aujourd’hui aucun tokamak ne permet de produire…

Jancovici - Sciences Po 32 : la fusion, une solution alternative à la fission envisageable ?

Source

0
(0)

La fusion pourrait-elle être, une alternative à la fission si les ENR et les énergies fossiles ne sont pas viables ?
Elle demande de créer un plasma, donc de dépenser d’abord énormément d’énergie. Et aujourd’hui aucun tokamak ne permet de produire cette énergie. Iter pourrait le faire durant quelques minutes au mieux, là où une centrale doit fonctionner des milliers d’heures en continu et seulement à partir de 2025. Et ensuite il faudra concevoir, construire et tester la génération suivante qui permettrait peut-être de définir la centrale à fusion d’ici 2085, soit plus de 20 ans en retard avec l’échance des accords de Paris.
En comparaison la fission peut apporter une aide durant la disparition du pétrole et la transition vers d’autres solutions. Même s’il faut entre deux construire d’autres réacteurs, de quatrième génération, utilisant un réactif comme le thorium. Les inconvénients seraient par ailleurs mineurs comparés à d’autres pollutions ou risques encourus chaque jour.

0 / 5. 0